Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Adapter les horaires dans les écoles de Montgeron c'est possible !!!! alors ???

6 Juillet 2014, 21:22pm

Publié par Isabelle BIGAND VIVIANI

Adapter les horaires dans les écoles de Montgeron c'est possible !!!! alors ???

Communiqué de Mme Bristot, Conseillère Municipale de la Liste Montgeron Passionnément suite à la manifestation des parents d'élèves du 26 juin

"Hier, plusieurs dizaines de parents inquiets se sont mobilisés à l’appel de La FCPE devant la mairie de Montgeron, à l’ouverture du Conseil Municipal, afin d’interpeller le maire sur l’organisation scolaire de la rentrée.
En effet, le portail du site de l’éducation nationale affiche, école par école, les nouveaux horaires mis en place à la rentrée. Or, le site de la ville annonce une autre organisation puisque le maire refuse toujours d’appliquer la réforme à la rentrée 2014.
La confusion règne.
Les parents s’inquiètent, à juste titre, quant aux 3 heures hebdomadaires perdues ( une centaine d’heures annuelles) si les écoles n’ouvrent pas le mercredi, conformément à l’annonce du maire.
Pour autant, le maire n’a pas jugé utile de donner la parole aux manifestants à l’ouverture du conseil. Il n’a procédé à une suspension de séance que vers 1 heure du matin pour donner la parole aux quelques parents courageux et persévérants qui ont attendu cette heure tardive pour pouvoir exprimer leurs craintes : difficultés d’organisation, crainte du non-respect du programme à cause des heures perdues, responsabilités floues sur les horaires d’enseignement ou de temps périscolaire.
Aucune réponse claire n’a été apportée.
Le maire campe sur sa position : il n’ouvrira pas les écoles le mercredi matin, quand bien même les enseignants sont tenus de faire cours et les élèves attendus par leurs enseignants.
La suspension de séance est levée au bout d’un quart d’heure par le maire, décidé à ne pas lâcher le bras de fer qu’il engage avec l’Etat sur le report de cette réforme, au mépris des enfants, des parents et des enseignants. Il avance le nombre de 40 communes essonniennes qui feraient front et fi de la réforme et invite les parents à « tenir bon », alors même que bon nombre d’entre eux sont favorables à la mise en place de la réforme.
D’ores et déjà, des fissures apparaissent dans ce soi-disant "front". Après un rappel à l’ordre du ministère quant à l’obligation d’appliquer le réforme, c’est au tour de l’inspection de souffler dans les bronches des maires récalcitrants. Après la ville de Crosne, celle de Brunoy, aujourd’hui c’est la ville de Juvisy sur Orge qui revient sur sa décision et appliquera la réforme en septembre.
Nous invitons le maire à prendre exemple sur ces communes, et à revenir rapidement sur son refus dogmatique, nos enfants valent mieux que ça !

Les élus de "Montgeron, passionnément !"Hier, plusieurs dizaines de parents inquiets se sont mobilisés à l’appel de La FCPE devant la mairie de Montgeron, à l’ouverture du Conseil Municipal, afin d’interpeller le maire sur l’organisation scolaire de la rentrée."

En effet, le portail du site de l’éducation nationale affiche, école par école, les nouveaux horaires mis en place à la rentrée. Or, le site de la ville annonce une autre organisation puisque le maire refuse toujours d’appliquer la réforme à la rentrée 2014.
La confusion règne.
Les parents s’inquiètent, à juste titre, quant aux 3 heures hebdomadaires perdues ( une centaine d’heures annuelles) si les écoles n’ouvrent pas le mercredi, conformément à l’annonce du maire.
Pour autant, le maire n’a pas jugé utile de donner la parole aux manifestants à l’ouverture du conseil. Il n’a procédé à une suspension de séance que vers 1 heure du matin pour donner la parole aux quelques parents courageux et persévérants qui ont attendu cette heure tardive pour pouvoir exprimer leurs craintes : difficultés d’organisation, crainte du non-respect du programme à cause des heures perdues, responsabilités floues sur les horaires d’enseignement ou de temps périscolaire.
Aucune réponse claire n’a été apportée.
Le maire campe sur sa position : il n’ouvrira pas les écoles le mercredi matin, quand bien même les enseignants sont tenus de faire cours et les élèves attendus par leurs enseignants.
La suspension de séance est levée au bout d’un quart d’heure par le maire, décidé à ne pas lâcher le bras de fer qu’il engage avec l’Etat sur le report de cette réforme, au mépris des enfants, des parents et des enseignants. Il avance le nombre de 40 communes essonniennes qui feraient front et fi de la réforme et invite les parents à « tenir bon », alors même que bon nombre d’entre eux sont favorables à la mise en place de la réforme.
D’ores et déjà, des fissures apparaissent dans ce soi-disant "front". Après un rappel à l’ordre du ministère quant à l’obligation d’appliquer le réforme, c’est au tour de l’inspection de souffler dans les bronches des maires récalcitrants. Après la ville de Crosne, celle de Brunoy, aujourd’hui c’est la ville de Juvisy sur Orge qui revient sur sa décision et appliquera la réforme en septembre.
Nous invitons le maire à prendre exemple sur ces communes, et à revenir rapidement sur son refus dogmatique, nos enfants valent mieux que ça !
Les élus de "Montgeron, passionnément !"

Adapter les horaires dans les écoles de Montgeron c'est possible !!!! alors ???Adapter les horaires dans les écoles de Montgeron c'est possible !!!! alors ???

Commenter cet article

PHL 09/07/2014 10:15

INCOMPREHENSIBLE non INADMISSIBLE oui
Nos enfants pris en otage ....