Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Jules Bonnot et Montgeron

31 Janvier 2014, 21:41pm

Publié par Jacques F

Montgeron n'a pas toujours été une ville tranquille !

 

Le lundi 25 mars 1912, en tout début de journée, six hommes en redingotes noires se hâtent le long de la RN5 vers la baraque de cantonnier en pierre située à la sortie de Montgeron. (Aujourd'hui avenue de la Résistance la limite des communes de Montgeron et de Yerres).

 

Ils n'ont certes pas l'intention, en ce début de printemps, d'effectuer une promenade bucolique en forêt de Sénart. Leur but est  plus prosaïque : s'emparer d'une rutilante De Dion Bouton qui vient de quitter Paris et qui file (à 50 km/h tout de même !) vers le rivage ensoleillé de la Côte d'Azur.

 

La RN5 à cette époque voit surtout passer sur son empierrement des véhicules hippomobiles mais encore rarement des automobiles.

 

Alors, un homme Jules Bonnot, se place délibérément au centre de la route en agitant un mouchoir alors que ses cinq complices - jusqu'alors terrés dans la cabane, surgissent.

 

Froidement Garnier et Callemin abattent le chauffeur de crainte que celui-ci soit armé, ce qui s'est révélé inexacte par la suite,  et blessent grièvement le riche propriétaire qui se trouvait à l'arrière.

 

Jules Bonnot ne pu s'empêcher de s'écrier "Arrêtez, vous êtes devenus fous".

 

Les gendarmes de Montgeron, pourtant promptement alertés n'ont rien pu faire : ils n'avaient que des vélos et des chevaux pour poursuivre la Bande à Bonnot !

 

Vivement,  les deux victimes sont extraites du véhicule et abandonnées sur place.

 

Déjà, la De Dion Bouton et son funeste équipage se dirige vers Chantilly pour commettre le premier hold-up motorisé de l'Histoire auprès de la succursale de la Société Générale de cette ville du nord de l'Ile-de-France.

 

50.000 francs (1912 soit environ 80 € en 2009) sont dérobés,  deux employés de la banque sont tués et un troisième échappe de peu une mort promise.

 

Ainsi, bien malgré elle, la riante commune de Montgeron a fait une entrée fracassante dans l'histoire criminelle de ce début de XXème Siècle qui allait connaître bon nombre d'autres d'horreurs bientôt...

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog