Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

La fête des mères : histoire

23 Mai 2015, 23:46pm

Publié par STEDEL

http://nounoubricabrac.n.o.pic.centerblog.net/awr6vmzh.jpg

De @STEDEL 

 

Les premières traces de célébration en l'honneur des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l'honneur de Rhéa (ou Cybèle), la Grande Mère des dieux et notamment de Zeus.

En France, c’est pendant l’Entre-deux-guerres que de nombreuses associations proposent de célébrer, sinon toutes les mères, du moins les mères de famille nombreuses ou les mères "méritantes" (notamment les veuves de guerre élevant seules leurs enfants, un cas hélas bien fréquent à cette époque).

En 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des Mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale.

En 1920, est élaborée une fête des Mères de familles nombreuses puis le gouvernement officialise une journée des Mères en 1929.

En 1941, le maréchal Pétain s’y met à son tour, en instituant une "Journée nationale des mères". Comme les Américains en 1914-1918, il veut exalter le patriotisme à travers chaque famille, et inscrit, dans le cadre de la politique nataliste, la fête des Mères au calendrier.

Après guerre, l’idée est reprise par le président de la République Vincent Auriol. C’est lui qui l’institutionnalise le 25 mai 1950 (en fait la loi en fixe la date au dernier dimanche de mai sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin), marquant à travers elle son souhait d’un développement de la natalité. Là encore, on est bien loin de la fête de famille privée…

Depuis ce 25 mai 1950, la fête des mères a lieu tous les ans, le dimanche qui suit la pentecôte. Comme les instituteurs ont très tôt été incités par l’Etat à faire préparer à leurs élèves des petits cadeaux à offrir, la fête officielle est devenue progressivement une fête populaire et familiale. Oh, pas tout de suite bien sûr ! Mais les années 1960-1970, avec à la fois l’essor d’une société de consommation et la libéralisation de la femme, ont vu ce basculement : puisque les appareils ménagers affirmaient qu’ils "libéraient la femme", les petits, avec l’appui du budget des papas, ont "libéré leur maman" en lui offrant l’appareil dernier cri !

Mais les mamans d’aujourd’hui préfèrent les fleurs, et les poèmes, ou un bijou en nouille … Une autre idée : prendre en charge à la place de maman tout ou partie de ses "missions" habituelles, que ce soit la cuisine, la lessive, le ménage ou le repassage !! A bon entendeur …

Mais le plus joli cadeau d’enfant, puisqu’il vient du cœur, c’est le plus gros câlin du monde avec les plus doux bisous …

 

Commenter cet article

Charlotofraise 26/05/2013 22:53



Xav2mong 25/05/2013 23:44


Tout peut s'user
mais moi, je connais quelque chose
qui ne s'use jamais
c'est la joue de maman
qui reçoit les baisers
de son petit enfant.
Bonne fête maman !


 


Armand Got



Xav2mong 25/05/2013 23:44


J'ai cherché dans les poèmes
Comment dire je t'aime.
J'ai trouvé des mots savants
Bien trop longs pour mes cinq ans.
Alors, j'ai cherché ailleurs
Et j'ai trouvé dans mon coeur
Les mots que tu m'as appris
Quand j'étais encore petit.
Maman, je t'aime, grand comme ça !
Je le dis avec mes bras.

Xav2mong 25/05/2013 23:43



MODERATION 03/06/2012 10:10


Bonnes fêtes à toutes les mamans !