Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Passion illicite : Mirabeau et Sophie de Ruffey

13 Février 2014, 00:03am

Publié par Montgeron ma ville

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6b/Honoré-Gabriel_Riqueti%2C_marquis_de_Mirabeau.PNG/250px-Honoré-Gabriel_Riqueti%2C_marquis_de_Mirabeau.PNG

 

« J’ai des maux de tête continuels. Il ne guérissent qu’en lisant tes lettres. Je le dis comme toi : vivons ensemble, ou mourrons. Je n’y tiendrais pas seulement trois mois ! » écrit Sophie, en 1776.

Le 24 aout, le comte de Mirabeau, 27 ans, s’enfuit dans la nuit avec Sophie de Monnier, sa maîtresse de 22 ans. Il vient de l’enlever au nez et à la barbe de son vieux marri de 70 ans, Président de la cour des comptes de Dole.

Ils s’enfuirent en Suisse, puis Amsterdam. En France, une chasse à l’homme est organisée par le marri trompé et le père de Mirabeau. Les amants seront jugés et condamnés par contumace. Mirabeau à mort pour rapt et séduction ; Sophie à vie dans le couvent pour crime d’adultère.

Un soir, Sophie est arrêtée à Amsterdam et ramenée et enfermée en France, Mirabeau de son côté se livre et est emprisonné au donjon de Vincennes durant 3 ans. Trois années qui lui permettront d’écrire un chef d’œuvre de la littérature romantique : les lettres à Sophie.

A 35 ans, Sophie se suicide, l’année même de la révolution qui permettra à son amoureux de devenir libre, et député.

D’après un article de ça m’intéresse- histoire 

Commenter cet article