Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Architecture de Montgeron et le centre ancien

, 06:40am

SAM 1795

 

SAM 1794

Après avoir été accueilli par M. Pablo CARRION, le Responsable de la Maison De l’Environnement , M. Fabrice OLLIER ,  architecte, nous a fait voyager dans ce Montgeron architectural, à la découverte des techniques et coutumes vernaculaires de construction, de nos ainés.

M. Michel Chancelier -  Président honoraire & Fondateur de la Société d’Histoire Locale de Montgeron, a bien voulu partager avec nous, sa connaissance historique de notre cité.

Montgeron fait partie intégrante de la Brie française. Nos anciens construisaient leurs demeures (soit bourgeoises ,soit plus humbles d’ouvriers agricoles, de vignerons)  avec les matériaux locaux . Evidemment, il était hors de question de faire venir ceux-ci de l’autre bout de la France, à l’époque de la traction hippomobile !

Pavé de MontgeronDe nombreuses cours pavées, avec rigoles centrales pour évacuer les eaux de pluie, confirment, à qui sait être curieux, le caractère profondément terrien de notre commune.

La toiture traditionnelle de Montgeron est la tuile vernissée que l'on peut  retrouver sur nos bâtiments les plus anciens.

Ce qui est devenu l’Essonne au 1er janvier 1968, était un territoire réputé pour ses carrières de grès de Moigny sur Ecole près de Milly la Forêt. Cette pierre, aussi appelée « Grès de Fontainebleau » servait donc naturellement à l’édification des margelles de puits, des éléments de façade, des éléments de finition.

Comme dans beaucoup d’endroits en France, les murs anciens qui subsistent sur notre commune étaient à l'origine, érigés grâce aux pierres trouvées dans les champs, lors des travaux agricoles.

La meulière a servi à l’édification de maison bourgeoise  que plus récemment. Maison en meulièreOn peut dater son usage à Montgeron dès 1880 avec son utilisation finale en 1940, soit seulement 60 années. De nombreux parements de briques aux encoignures de ces maisons, parfois  agrémentées de frises en céramique pour personnaliser les façades.

SAM 1825

Jusqu’aux années 1850 une importante carrière de meulière se trouvait sur les terres de la Famille de la Grange à  la Croix du Coq aux abords du Quartier de la Garenne.

Il est à noter que les propriétaires terriens avaient à l'époque la possibilité de puiser dans le sous sol riche en meulière ,afin de bâtir leur habitat.

Celui-ci  était différent selon le propriétaire des lieux : l’ouvrier agricole partait tôt au champs et retrouvait sa demeure que le soir pour souper et dormir. L’absence d’ouverture, d’artifice de construction de ces humbles logis sont le témoignage de la dureté de la condition d’ouvrier agricole . On peut encore retrouver ces demeures étroites notamment derrière le Carré d’art.

La maison de maître :  la ferme, était fonctionnelle : elle devait être bien exposée.

SAM 1840La présence dans notre ville de porte à engranger  indique bien la destination de ces bâtisses mais aussi la profession de celui qui y séjournait. La paille,  entreposée sous les toits,  était une merveilleuse isolation contre le froid ou la chaleur.

La présence de nombreux puits dévoile la présence de sources à Montgeron.

Puit

 Ainsi, il était relativement aisé de  capter l’eau nécessaire à l’alimentation humaine et animale, ainsi qu’aux activités vigneronnes.

Faire parler les murs M. OLLIER aime particulièrement les demeures, les murs dégradés car c’est grâce  aux outrages des ans, qu’il est permis de faire parler les pierres. Principalement les enduits dont ils restent quelques vestiges sur nos murs, avec ou sans encadrement. Ceux-ci étaient composés de plâtre à base de gypse  recouvert de chaux et les pierres jointées par un mortier calcaire.

 Ces deux heures se sont écoulés bien rapidement et nous avons été heureux d’être les premiers à faire connaissance avec l’initiative novatrice de la MDE qui propose ses  matinées thématiques à la découverte de nos territoires, de notre environnement, de notre passé.

L’album photo : ICI

A l'occasion des journées du patrimoine du 18 septembre 2011, une visite du centre ancien a été proposée, ce qui nous permet d'actualiser avec un nouvel album photo :

  Visite-du-vieux-centre-montgeronnais Visite-du-vieux-centre-montgeronnais