Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Articles avec #histoire de montgeron & de ses environs

L'île disparue de Paris

7 Novembre 2016, 10:11am

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Voir les commentaires

Connaissez vous le Domaine des Prés à Montgeron ?

2 Septembre 2016, 02:59am

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Connaissez vous le Domaine des Prés à Montgeron ?

Avant d'être un ensemble d'enseignement scolaire catholique,le Domaine des Prés était un ancien domaine bourgeois.

A l'heure actuelle, cet endroit est devenu un ensemble d'enseignement scolaire privé, qui compte un établissement maternel, élémentaire et un collège.

Cet ancien domaine bourgeois devint, en 1775, le siège de la capitainerie royale des chasses de Sénart.

Entre 1824 et 1852, Guyot de Villeneuve agrandit le parc et y créa la poire Beurré de Montgeron. En 1930, le domaine fut acquit par la communauté des sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie, qui y fondèrent l'école et firent construire une chapelle

Le domaine est toujours la propriété des Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie

Voir les commentaires

Les anciens frigos parisiens

30 Août 2016, 03:38am

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Voir les commentaires

Connaissez vous la place des Tilleuls à Montgeron ?

29 Août 2016, 12:40pm

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Connaissez vous la place des Tilleuls à Montgeron ?
Connaissez vous la place des Tilleuls à Montgeron ?

Connaissez vous la première place du village ?

Elle se situe face à l’entrée latérale du château seigneurial où se dressait l’église du XIIe siècle, détruite en 1855.

A la place de l'ancienne église, aujourd'hui disparue, se dresse un monument commémoratif, orné d’un Saint-Jacques sculpté.

Ce monument est constitué de trois éléments de colonnes provenant de l'ancien sanctuaire , réemployés dans le monument, conçu par Christian Henry et assemblé par Constantin Spourdos.

La sculpture est l'oeuvre de Catherine Perruche.

Une plaque émaillée, d'après gravure ancienne, a été réalisée dans les ateliers de l'abbaye de Ligugé.

Voir les commentaires

La libération de Montgeron

26 Août 2016, 10:24am

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Voir les commentaires

Tour de France 1953 à Montgeron

25 Juillet 2016, 01:43am

Publié par Ina

Voir les commentaires

Josèphe Jacquiot (1910-1995)

12 Novembre 2015, 00:51am

Publié par montgeron ma ville

Josèphe Jacquiot (1910-1995)

Portrait de Melle Jacquiot -d-tail-Les plus anciens se souviennent de Melle Josèphe Jacquiot,  traversant Montgeron au volant de sa Traction Citroen noire. Cette femme, au caractère affirmé, à la volonté farouche et à l'immense culture reste l'une des grandes figures Montgeronnaises.

Née à Loches (Indre & Loire)  en 1910,  dans une famille d'intellectuels - son père Charles Jacquiot était agrégé de lettres et professeur à l'Ecole Normale de Loches. Elle s'installe à Montgeron avec sa famille en 1937 à la mort de ce dernier.

 Elle sera diplômée à la Sorbonne en histoire de l'Art d'Histoire,  ainsi que par la renommée Ecole du Louvre.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Melle Jacquiot s'engage dans la Résistance locale. Le Comité de Libération Nationale,co-présidé par le Général de Gaulle et le Général Giraud , accorde enfin le droit de vote aux femmes, le 21 avril 1944. Ce droit est exercé pour la première fois, le 29 avril 1945, lors dès premières élections municipales d'après guerre.

Montgeron, qui vient juste de franchir le seuil des 10.000 habitants -  après un  triste intermède 1940-1945 au cours duquel un président du Conseil Municipal fut nommé par Vichy - retrouve la démocratie et est l'une des toutes premières communes de France à élire une femme Maire.

 Pendant son court mandat - elle sera remplacée en 1947 par Armand Cachat qui restera Maire de notre commune jusqu'en 1977 - Melle Jacquiot sera à l'origine de la création avec Alfred Weiller - son premier proviseur - du premier lycée de banlieue, celui de Montgeron qui sera alors une annexe du prestigieux lycée Henri IV de Paris.

En 1947, ses fonctions professionnelles l'accaparant,  elle démissionne de son mandat de Maire. 

Elle devient une spécialiste reconnue de la numismatique. Sa thèse, parue en 1970 "Médailles et Jetons"  apporte une véritable révolution par la somme des connaissances rassemblées pour la période XVIème/XX siècle. Ainsi, elle éclaire la connaissance des Médailles. Cette thèse sera couronnée par l'Académie des Belles-Lettres.

Conjointement à son travail de recherche, elle est professeur à l'Ecole du Louvre et à la Monnaie de Paris.

Elle garde un regard bienfaiteur sur la vie intellectuelle montgeronnaise, puisqu'elle fonde en compagnie de Gilbert Versluys (1914-1984) ,la Société d'Histoire Locale de Montgeron.

En 1978, la maison qui appartenait à l'association des orphelins apprentis d'Auteuil a été mise en vente . La municipalité l'a rachetée sous le mandat de Jean Hardouin .

Le musée de Montgeron a été fondé le 3 décembre 1989 à l'occasion du Centenaire du Chanoine Etienne Drioton, un autre grand personnage montgeronnais, - par Melle Jacquiot et M. Chancelier, professeur au lycée de Montgeron.

Après transformation de la demeure et l'ouverture au public de l'admirable et méconnu parc Jean Rostand, le Musée sera officiellement inauguré le 24 septembre 1993 par le Professeur Jacquart. 

Tout naturellement, Melle Jacquiot devient conservateur de ce Musée, e,t y lègue sa collection de  Médailles. Elle partagera alors son temps entre Montgeron et la Touraine qui est l'objet de monographies historiques. Elle s'y éteint en 1995 et y repose dorénavant. 

Le Musée Municipal a été baptisé Musée Josèphe Jacquiot en son honneur.

Et les montgeronnais en sont fiers .

Josèphe Jacquiot (1910-1995)

Voir les commentaires

Le centenaire de la Pelouse de Montgeron

1 Novembre 2015, 17:23pm

Publié par BLOG Montgeron Ma Ville

Le centenaire de la Pelouse de Montgeron

De montgeron.fr

Allée de chasse royale
Au XVIIe siècle, la pelouse était une avenue seigneuriale. A l’emplacement de l’actuel lycée de Montgeron figurait un château de grès, conçu sous les Carré, riche famille au service de la monarchie. Rapidement, cette avenue prit des allures d’allée de chasse royale. Point de départ pour la poursuite du gibier sous Louis XIV, Montgeron devint l’une des bases privilégiées de chasses en forêt de Sénart sous Louis XV. C’est lui d’ailleurs qui fera prolonger l’avenue seigneuriale jusqu’à la forêt.

Une terre de pâturage
Avec la Révolution française, notre avenue perdit ce statut. Selon certains écrits, elle devint une terre de labours vers 1850. Plus tard, elle servit ‘‘d’aire de pâturage pour les troupeaux de la ferme’’ du château, ‘‘fonction qu’elle conserva encore au début du XXe siècle.’’

Lieu de rassemblements populaires
Acquis par la ville en 1917, l’avenue du château se transforme au début du XXe siècle en site de festivités publiques. Cérémonies scolaires, défilés, bals, grands banquets et rassemblements populaires y furent largement célébrés.

Un site européen
Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1999, la Pelouse fut touchée par la tempête dite Lothar. Face aux dégâts, une action conjointe entre les services de la ville et l’Etat fut mis en place pour remplacer les arbres abattus. Cet évènement resserra les liens d’amitié entre Montgeron et les communes allemandes d’Eschborn et Viernau. ‘‘Celles-ci offrirent spontanément une aide financière de 3000 marks’’ ainsi qu’une quinzaine d’arbres à planter le long de la Pelouse.

Détente et balades
Ouvert au public, la Pelouse offre un cadre idéal de promenade pour les Montgeronnais. Au cours de l’année, plusieurs manifestations y sont organisées comme la kermesse de la caisse des écoles laïques et la fête de la musique. Véritable lieu identitaire de la ville, la Pelouse mérite l’attention et le respect de tous.

Le centenaire de la Pelouse de Montgeron
Le centenaire de la Pelouse de Montgeron
Le centenaire de la Pelouse de Montgeron

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>